de Juan Martinez

La Charanga Francesa

La Charanga Francesa

QUE VIVA LA CHARANGA FRANCESA ! A la fin du XVIII siècle, les idées des...

Le Son Cubain et les Trios Musicaux

Le Son Cubain et les Trios Musicaux

Le Son cubain et les trios musicaux. "De Cuba traigo un cantar", chante Carlos Puebla,...

Guajira Guantanamera

Guajira Guantanamera

                ...

Et les Martiens Dansent le Cha Cha Chà

Et les Martiens Dansent le Cha Cha Chà

             ET LES MARTIENS...

  • La Charanga Francesa

    La Charanga Francesa

    mardi 17 janvier 2017 11:20
  • Le Son Cubain et les Trios Musicaux

    Le Son Cubain et les Trios Musicaux

    jeudi 5 janvier 2017 13:11
  • Guajira Guantanamera

    Guajira Guantanamera

    lundi 12 décembre 2016 10:14
  • Et les Martiens Dansent le Cha Cha Chà

    Et les Martiens Dansent le Cha Cha Chà

    dimanche 5 février 2017 12:20

carlo puebla

Le Son cubain et les trios musicaux.

"De Cuba traigo un cantar", chante Carlos Puebla, celui-là même qui a  aussi chanté la gloire du Comandante Ché Guevara.

On peut se poser la question de savoir pourquoi un si petit pays (1/3 de la surface de la France et quelque 5 millions d'habitants dans les années 1950 période que l'on considère comme l'âge d'or de la musique cubaine) a tant donné aux musiques du monde au point que Sinatra, Presley ou Les Beatles ont chanté des airs cubains. Pourquoi dès les années 30 ils ont fait danser la planète au rythme de la rumba, le boléro, le mambo, le cha cha cha... Pour beaucoup cela reste un mystère et certains osent dire que les 3 plus grandes inventions de l'être humain sont l'écriture, la roue et la musique cubaine.

Sans être aussi enthousiaste et excessif on peut essayer de comprendre et pour cela une première démarche, comme dans la quête d'un grand fleuve, serait de remonter aux sources. 

Carlos Puebla s'inscrit dans la tradition des troubadours qui au Moyen Age en Europe allaient de cour en cour ou de village en village pour conter les exploits des chevaliers, les amours contrariés ou les thèmes religieux.

Cette tradition est attestée à Cuba dès la fin du XVIII siècle, mais c'est au début du XXe en s'agglomérant en duo et surtout en trio, que la Trova Cubana va s'affirmer à partir des zones agraires de Santiago de Cuba.

Deux voix, deux guitares dont le tres, guitare cubaine avec un registre plus aigu que l'espagnole, et un instrument pour donner du rythme qui est souvent une paire de maracas facilement transportable.

Parmi les trios que nous connaissons, celui de Los Compadres  au départ est un duo dont Compay Segundo qui, comme son alias l'indique est la deuxième voix. On peut ajouter un bongo ou une mâchoire d'âne et on raconte des chroniques paysannes souvent coquines et pleines d'humour comme "El cuarto de Tula" ou "La juma de ayer".

Mais le groupe qui a le plus enrichi et diffusé le son cubain est le trio Matamoros avec des chansons comme "Son de la loma", "El paralitico" et bien d'autres.

Avec l'apparition de la radio et du vinyle, ces groupes deviennent nationaux. On ajoute d'autres instruments pour former des sextets ou des septets; puis, inspirés des big band américains, dans les années 40 se forment les grands orchestres comme ceux de Benny Moré ou de Pérez Prado qui rendront célèbres le mambo et le cha cha cha.

Mais comme chante C Puebla , qui dans les années 60 sera le chantre de la Révolution, "llego el comandante y mando a parar...," (le commandant est arrivé et il a dit "on arrête les frais"). En effet, F Castro a fait tirer rideau progressivement à tous les cabarets et les casinos, dont certains appartenaient à la mafia américaine, où justement se produisaient les orchestres cubains au milieu de la drogue et la prostitution.

Il fallait donc inventer une autre musique avec d'autres accents, qui prône d'autres valeurs, à la fois engagée et éthérée, plus proche de la poésie médiévale que de la gouaille du son et du mambo. C'était la Nueva Trova Cubana dont les principaux auteurs-compositeurs-interprètes sont Silvio Rodriguez et Pablo Milanés.

Mais cela est une autre histoire.

                                                                   Grenoble 01/01/2015

                                                                    Juanito Martinez

Copyright Association Eleggua 2013/2014 - Cours individuels & collectifs | Animations | Stages | Soirées - Salsa Cubaine, Bachata, Merengue, Zumba, Rueda, - +33 6 88 39 95 49